Gaëlle LE PAVIC-AJOUY
Sophrologie générale ET sophrologie appliquée au domaine médical (douleurs, maladie, cancer, périopératoire, acouphènes, ...) à Nantes
 

Gaëlle LE PAVIC-AJOUY, sophrologie générale et sophrologie appliquée au domaine médical

Gaëlle LE PAVIC-AJOUY
Sophrologie générale ET sophrologie appliquée au domaine médical
(douleurs, maladie, cancer, périopératoire, acouphènes, ...) à Nantes

Qu'est-ce que la sophrologie ?

Comment définir la sophrologie ?

Qu'est-ce que la sophrologie ?

C'est une méthode créée par le Dr Alfonso CAYCEDO, neuropsychiatre, à Madrid en 1960.

​A. Caycédo définit la sophrologie comme la science de la conscience en harmonie.

Par un entraînement du corps et de l'esprit basé sur des techniques, des exercices de respiration, de visualisations et/ ou de stimulations corporelles, elle permet à celui qui l'utilise, d'élargir son champ de conscience, de s'enrichir de ce qui EST, de développer ses ressources, ses capacités d'adaptation, ses valeurs, pour les mobiliser de manière positive dans sa vie quotidienne.

Issue du monde médical, la sophrologie a vu son champ d'application s'ouvrir au domaine prophylactique, au monde psycho-social et à la sphère du développement personnel.

Les principes de la sophrologie

Trois principes fondamentaux permettent avec la pratique de conquérir notre conscience.

Le schéma corporel comme une réalité vécue

Le schéma corporel comme une réalité vécue

Ce principe fait le lien entre l'image du corps et l'image de soi. Il constitue la base de l'unité entre le corps et l'esprit.

Comment je me perçois?

Comment je le ressens?

Au travers des techniques, il s'agit de prendre conscience de son corps dans l'espace mais également dans sa dimension psycho-affective.

L'action positive

L'action positive

Si le positif est une notion subjective et propre à chacun, il n'en reste pas moins que toute action positive dirigée vers un élément de la conscience se répercute positivement sur l'ensemble de l'Etre.

La réalité objective

La réalité objective

Développer et accepter la perception de la réalité qui est la mienne dans l'instant, telle que je la perçois, telle que je la ressens, sans a priori, sans jugement, en essayant d'être le plus juste possible.

Le fonctionnement de la sophrologie

Le fonctionnement de la sophrologie

En utilisant des outils accessibles à tous et une méthodologie spécifique, la sophrologie permet de développer finement la perception du corps, elle favorise une unité harmonieuse entre le corps, le mental et les émotions. La sophrologie renforce ainsi notre cohérence intérieure et permet de  se (ré)installer dans l'agir pour ne plus être dans le subir.

 

La méthode sophrologique repose notamment sur :

  • Une modification du seuil de vigilance : entre veille et sommeil, au niveau des ondes alpha, celles de l'attention flottante, des associations libres, pendant les techniques, pour obtenir un ressenti plus fin de nos perceptions.​

  • Le discours du sophrologue ou terpnos logos : il se doit d'être personnalisé, non-inductif contrairement à l'hypnose. le ton est neutre.​

  • La plasticité cérébrale : c'est la capacité que possède notre cerveau de pouvoir remodeler ses connexions neuronales en fonction des des expériences vécues. C'est pourquoi, la répétition chez soi, en autonomie, de ce qui a été pratiqué en séance est essentiel, pour acquérir ce nouveau regard sur soi, ancrer une nouvelle façon d'être au monde et développer des comportements nouveaux, différents de nos schémas de conditionnement.

  • Accueillir : accepter ce qui apparaît, ce qu'il se passe en séance. Prendre acte de ce qui EST, sans a priori, sans jugement.

Les champs d'application de la sophrologie

Les champs d'application de la sophrologie

La sophrologie possède de nombreux domaines d'application qu'il serait impossible de lister ici, cependant il est possible de dégager  4 domaines principaux d'application.

 

  • Sophrologie et santé : si la neuropsychiatrie a été le premier champ de développement de la sophrologie dans le domaine médical, elle s'est peu à peu imposée en médecine générale, en médecine spécialisée (neurologie, oncologie, obstétrique, cardiologie, pédiatrie...) et dans le domaine paramédical. Son principal objectif est d'améliorer la qualité de vie des patients. Elle permet également dans certains cas de diminuer les doses de médicaments.

 

  • Sophrologie en entreprise : Les conséquences psychiques et physiques de l'évolution des conditions de travail dans l'entreprise et la législation récente sur le bien-être au travail et la prévention des risques sociaux, a permis le développement de la sophrologie en entreprise : reprendre en compte le corps vivant dans la fonction professionnelle, gestion du stress, adaptation du corps à l'activité, optimisation des moments de pause ...

 

  • Sophrologie et pédagogie : la pratique de la sophrologie sécurise les apprentissages : confiance en soi, mémorisation, concentration, préparation des examens...La sophrologie s'est invitée dans le monde éducatif autant en termes de bien-être à l'école que pour favoriser les apprentissages.

 

  • Sophrologie et sport : amateurs comme sportifs de haut niveau intègrent la sophrologie au sein d'un programme de préparation mentale et physique pour optimiser leurs ressources avant, pendant et après la compétition.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib